La miellée : Abeille
6 mai 2019/Culture apicole
  • By Amine S.
  • Post Views: 238
  • 0

Le rôle des abeilles dans notre écosystème et les dangers relatifs à leur extinction

« Si l’abeille venait à disparaître, l’humanité n’aurait plus que quelques années à vivre » voici ce qu’a prédit le célèbre physicien Albert Einstein il y a quelques dizaines d’années de cela. 

Bien que cela paraisse surréaliste, cette déclaration a le mérite d’etre prise en compte. A vrai dire, de nombreuses recherches ont confirmé la théorie du roi de la loi de la relativité.

Indispensables à la pollinisation des fleurs, les abeilles constituent un maillon essentiel de la chaîne qui contribue à maintenir l’équilibre des écosystèmes. Ces insectes jouent un rôle prépondérant dans les diverses phases de la vie de nombreuses espèces végétales et animales.

L’importance des abeilles dans la biodiversité

Abeilles et sécurité alimentaire

C’est un fait, les abeilles jouent un rôle important pour la chaîne alimentaire mondial. Selon la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques, la valeur des services écologiques et économiques fournie par les abeilles gratuitement correspond à 577 milliards de dollars.

De plus, un tiers de la production de nourriture à l’échelle mondiale dépend directement de leur activité pollinisatrice.

 À travers la pollinisation des plantes, et par le biais de leurs produits à haute valeur nutritive (miel, gelée royale, pollen…etc.) les abeilles favorisent la production agricole qui garantit la sécurité nutritionnelle de toute la population mondiale.

Les abeilles où le maintien de l’équilibre naturel

Fournisseur de miel mais pas que, les abeilles sont directement impliquées dans le maintien de l’équilibre écologique. Faut croire que la survie de l’humanité dépend de ces petits insectes bicolores. Eh oui, rien que ça !

Essayons de comprendre ensemble le rôle que les abeilles jouent par rapport à l’équilibre écologique.

En effet, ces petites bestioles sont fortement impliquées dans l’équilibre écologique et leur disparition éventuelle entrainerait irrémédiablement la perte de la quasi-totalité des espèces animales et végétales dont l’homme a besoin pour se nourrir.

Comme vous pouvez vous en douter (ou pas) c’est la pollinisation qui assure la naissance des espèces végétales de la terre. Et parmi tous les insectes qui contribuent à cette opération, les abeilles gèrent la plus grosse part du processus.

De plus, l’activité des abeilles est précise et de qualité par rapport aux autres insectes et aux autres facteurs de la pollinisation.

Que serait notre monde sans abeilles ?

Les causes multiples de la disparition des abeilles

Entre le dérèglement climatique, les agents pathogènes, les parasites et la disparition des habitats naturels, les causes d’extermination des abeilles sont multiples.

Ceci étant dit, les pesticides représentent la cause majeure de cette catastrophe naturelle. En effet, l’état est critique.

A cause d’une toxicité avérée, les abeilles souffrent d’un ralentissement du développement, malformations, perte d’orientation (les abeilles ne retrouvent plus leur ruche), incapacité à reconnaître les fleurs, affaiblissement des défenses immunitaires…pour ne citer que ça.

Notez également que l’utilisation de pesticides impacte les populations de pollinisateurs. Ces derniers sont exposés aux risques de cocktails chimiques.

Ainsi, les abeilles risquent de se nourrir de pollen contenant jusqu’à sept pesticides différents !

Les conséquence liées à l’extinction des abeilles

La disparition progressive des abeilles est un réel danger pour l’humanité, elle peut engendrer des conséquences à la fois écologiques et économiques, et ce à l’échelle mondiale.

Quant aux conséquences écologiques :

La disparition des abeilles, qui assurent 85% de la pollinisation, aurait un impact catastrophique sur l’agriculture mondiale.

Dans le cas où les abeilles disparaîtraient, il y aurait beaucoup moins de pollinisation, ce qui engendre sur le long terme la disparition de nombreuses plantes en commençant par les arbres fruitiers.

Si les abeilles disparaissent, cela pourrait causer de nombreux problèmes au niveau de l’alimentation de l’Homme. Selon différentes études, il est estimé que plus d’un tiers des consommations humaines en fruit et légumes dépendent principalement de la pollinisation des abeilles.

Nous humains ne sommes pas les seuls concernés ; certains animaux herbivores risquent également de disparaitre. Dans ce cas, nous assisterons à des conséquences désastreuses sur la chaîne alimentaire, dont nous faisons partie. 

Quant aux conséquences économiques :

Une éventuelle disparition totale des abeilles aurait des conséquences économiques importantes car ces dernières pollinisent annuellement les cultures pour près de 153 millions d’euros à l’échelle mondiale.

La disparition de cette espèce entraînerait une diminution importante de la production agricole et augmenterai les prix de l’alimentation. Malgré la possibilité de féconder les plantes de façon artificielle, ces solutions restent très couteuses. 

La perte d’emploi est une autre conséquence importante de la disparition progressive des abeilles dans le monde, car les apiculteurs ne pourront plus travailler.

Notez également que la production du miel sera très touchée par l’extinction de ces insectes polinisateurs.

Pour conclure, il est urgent de revoir notre mode de consommation afin de préserver notre écosystème et toutes les espèces qui veillent à maintenir son équilibre. Et surtout, profitions des bienfaits du miel tant que c’est disponible.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

0